Maison du chapelain de Landemore – 1399 – 1400

17 rue Saint  Aignan – Angers

Cette maison de chapelain a été construite au cours de l’automne/hiver 1399-1400, comme l’a confirmé l’étude dendrochronologique des bois de chêne.
L’appellation de la maison, maison de la chapelle de Landemore, est attestée au XVIIIème siècle.
L’escalier actuel a été reconstruit au XVIIème siècle et un réaménagement des combles a été effectué au XVIIIème siècle, avec le réemploi de bois de « déchires » de bateaux qui descendaient la Loire, chargés de marchandises et vendus à leur arrivée à destination comme bois de charpente.
La maison est à un corps de logis constitué de deux étages carrés et étage de comble, sous une toiture à deux longs pans et gouttereau sur rue, prolongé sur la cour intérieure par une petite construction basse à un étage en appentis.
Le gros-œuvre est entièrement en pan-de-bois sur un rez-de-chaussée en moellon de schiste.
L’assemblage à pan-de-bois est rustique, avec un encorbellement de faible débord sur des solives portées aux angles par des poteaux élargis.
La façade, totalement en pan-de-bois, comporte un panneautage à grandes croix de Saint-André.
L’isolation est assurée par du torchis enduit de lait de chaux.
Une restauration générale de la maison a été effectuée dans les années 1975-1980. Des vestiges d’une habitation romaine ont été découverts à cette période dans les caves.